Moi, ce que j'aime, c'est les monstres

Éditeur ALTO

Non disponible.

Chicago, fin des années 1960. Karen Reyes, dix ans, admire les fantômes, les vampires et autres morts-vivants. Elle s’imagine même être un loup-garou : plus facile, ici, d’être un monstre que d’être une femme. Le jour de la Saint-Valentin, sa séduisante voisine, Anka Silverberg, se suicide d’une balle dans le coeur. Mais Karen n’y croit pas et décide d’élucider cette mort suspecte. Elle va vite découvrir qu’entre le passé d’Anka dans l’Allemagne nazie, son propre quartier prêt à s’embraser et les drames tapis dans l’ombre de son quotidien, les monstres, bons ou mauvais, sont des êtres comme les autres, ambigus, torturés et fascinants. Journal intime d’une artiste prodige, Moi, ce que j’aime, c’est les monstres est un kaléidoscope brillant d’énergie et d’émotions, l’histoire magnifiquement contée d’une fascinante enfant au coeur du Chicago en ébullition des années 1960. Dans cette oeuvre magistrale, tout à la fois enquête, drame familial et témoignage historique, Emil Ferris tisse un lien infiniment personnel entre un expressionnisme féroce, les hachures d’un Crumb et l’univers de Maurice Sendak (Max et les maximonstres).

Les libraires craquent

  • Les libraires conseillent (septembre 2018) par la librairie Les libraires

    « Abordez cette œuvre avec toute l’attention qu’elle mérite. Si vous la feuilletez rapidement vous allez être submergé par tellement de beauté que vous serez tout étourdi! Ce livre est une BD vraiment à part par le style et l’esthétique, mais en plus, imaginez-vous donc que l’histoire est solide et poignante. Je crois que nous tenons entre les mains un monument dont on parlera longtemps. J’ai tellement hâte de lire la suite... Je vous jalouse, chers lecteurs d’avoir l’occasion de découvrir cet univers pour la première fois. »
    Shannon Desbiens, librairie Les Bouquinistes (Chicoutimi)

Les libraires vous invitent à consulter

Le Grand Prix de la Critique ACBD couronne Emil Ferris

Par publié le

L’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) sélectionne chaque année une œuvre du 9e art jugée remarquable parmi la nombreuse production éditée en langue française en Europe au courant de la dernière année. Des 4133 nouveaux titres parus entre le 1er novembre 2017 et le 31 octobre 2018, 95 journalistes et critiques de la BD ont choisi de récompenser Moi, ce que j’aime, c’est les monstres paru en France aux éditions Monsieur Toussaint Louverture et au Québec chez Alto. É

Dévoilement des finalistes du Grand Prix de la Critique de l’ACBD 2019

Par publié le

Cette semaine, lors du 35e festival de la bande dessinée de Blois BD BOUM, l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) a annoncé les cinq finalistes en lice pour le Grand Prix de la Critique ACBD 2019, dont le lauréat sera connu le 10 décembre prochain. Plus que deux semaines pour vous mettre à jour! Les finalistes retenus lors de ce deuxième et dernier tour sont :   

Prix des libraires du Québec 2019 : la liste préliminaire est révélée

Par publié le

Après que les finalistes de la catégorie Jeunesse du Prix des libraires du Québec aient été dévoilés plus tôt aujourd’hui, voilà que la liste préliminaire des quatre catégories adultes a été annoncée. Eric Simard, copropriétaire de la librairie Du Square à Montréal, auteur, éditeur et membre du conseil administratif de l’Association des libraires du Québec (ALQ), qui est à l’origine de la création et de l’organisation du prix, en a fait la présentation au Salon du livre de Montréal. Au menu, de

Les libraires conseillent : septembre 2018

Par publié le

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres. Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de va

En un clin d’oeil : Moi, ce que j’aime, c’est les monstres

Par publié le

Cette bande dessinée est une œuvre remarquable, entièrement illustrée au stylo Bic. Chicago, fin des années 60, le monde est en ébullition. Karen a 10 ans, elle aime les monstres plus que les hommes et ne peut accepter que sa voisine se soit suicidée le soir de la Saint-Valentin. Alors, elle enquête pour découvrir la vérité. Ses recherches l’amèneront à découvrir le passé de son amie, une juive née en Allemagne et qui a souffert des horreurs du nazisme. En même temps, autour de Karen, la vie bas

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres